zeom

par zeom

3
3 075 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
7iwar al awtar (Dialogue des cordes) : une soirée musicale du festival de la medina de tunis qui a regoupé 4 luthistes ( oud ), des virtuoses, une soirée exceptionnelle, pleine d'émotions et de bonne musique.

Ici c'est Charbal Rouhana - Liban

c'était tout simplement magique tout autant que le décor de "dar Hsin"

Plus de détails :
Culture
Festival de la Médina : “Dialogue des cordes” à Dar Hcine

Dar Hcine vibrera ce soir aux rythmes du luth. Charbal Rouhana, un luthiste libanais et le Marocain Youssef Madani, en compagnie du duo tunisien, composé de Kamel Ferjani et Ahmed Kalaï, animent un concert de luth intitulé: «Dialogue des cordes».

A l’instar des autres pays arabes et méditerranéens, le luth a aussi sa tradition et ses maîtres en Tunisie, Khemaïs Ternane, Ahmed Kalaï, entre autres, font partie de ceux qui ont perpétué et pérennisé l’école tunisienne de luth. D’ailleurs, le concert de ce soir sera une occasion pour faire connaître l’expérience de Ahmed Kalaï, mais aussi le patrimoine arabo-audalou. Raison pour laquelle d’ailleurs, les deux virtuoses du luth qui nous viennent du Liban et du Maroc, ont été conviés à cette soirée pour nous faire découvrir l’héritage arabo-andalou du royaume chérifien et du pays du Cèdre.Durant cette soirée, Charbal Rouhana et Youssef Madani nous concocteront des œuvres héritées des improvisations du patrimoine arabo-andalou et ce, en duo. Pour rendre hommage à l’école tunisienne et notamment à son maître, les œuvres de Ahmed Kalaï, dans leurs multiples facettes seront reprises au cours de ce concert. Dans la première partie de «Dialogue des cordes», les instrumentistes composeront deux œuvres. Il s’agit de «Atrank» et» «Alkalb Al Hayir» ou le «Cœur perplexe», de Ahmed Kalaï.

Le sacré au rendez-vous
La deuxième partie de ce concert sera un voyage au cœur des compositions sacrées. Les instrumentistes présenteront des variations sur des thèmes sacrés et populaires.» Sidi Mansour» et «Baba Bahri» deux thèmes populaires tirés du patrimoine sacré tunisien seront présentés. Comme durant la première partie du concert, le duo tunisien Kamel Ferjani et Ahmed Kalaï présenteront une prestation d’une durée de 45 minutes.
Ce concert conçu par Kamel Ferjani, un des disciples de Ahmed Kalaï, est un hommage à ce dernier. Rappelons que Ahmed Kalaï est une figure de proue et même une école dans le domaine de l’improvisation sur le ûd en Tunisie. En effet et afin de faire revivre son expérience Kamel Ferjani présentera d’autre part ses propres créations musicales inspirées dans leur majorité de l’œuvre de Ahmed Kalaï. Par ailleurs, chacun des deux duos, composera aussi quelques notes tirées du patrimoine arabo-islamique dans un style qui lui est propre avec un accent moderne.

Ousmane WAGUE
http://www.lequotidien-tn.com/akhbar/indexakhbar.asp?idsousrubrique=9#

5 commentaires


salut je kif trop cet instrument
je vous demende si vous saviez des sites ou je pourrais trouver des notes (je veux dire les solféges ) des chansons arabes et j'aimerais s'il est avec le son .merci et bonn chanc pr tt le mond
Par sakka haifa il y a 8 ans
c vraiment trop moche ; des semais encore et encore en plus pour representer la tunisie on invite kamel ferjani c ca pas la blague de l annee ( c une vraie catastrohe ce mec kol yed fi chira :) en pus d une lenteur inegalabe .
a la limite charbel rou7ana koike sans son band ca vole pas tres haut au niveau des compos. en plus yezzina ya akhi men 7keyet takrim werwaya9
ahmed el 9al3i n arrive plus a assurer 1 il est vieux et 2 il n a meme pas un oud pour pratiquer ( un instrumentiste sans pratique ne vaut rien ) on dirait que ferjani s en sert pour marquer son jeu excecrable .... sans rancune
Par mchaouek il y a 8 ans
qui c'est qui a dit qu'il répètent tjs la même chose? non y avait surtout des compositions perso ce soir ;) en plus de quelques "reprises" (à leur façon) de quelques classiques....

quoi qu'il en soit, c'était un moment d'emerveillement et d'enchantement, magique et magistral... et inchallah el flouss elkoll temchi fi blasset'ha comme hier soir... un spectacle à très petit budget dans un petit espace avec une centaine de spectateurs... le festival de la medina comme on l'aime :)
Par zeom il y a 8 ans
ça sert à quoi s'ils répètent tjs la même chose. aucune créativité. nul de chez nul.
el flous win machia!!!!!!
Par houdaa il y a 8 ans
désolé pour la qualité de l'image, ça a été filmé avec un téléphone portable :)
Par zeom il y a 8 ans