Advertising Console

    Angolagate: peines très réduites, Charles Pasqua relaxé

    Repost
    Agence France-Presse

    par Agence France-Presse

    4,2K
    152 vues
    Des peines fortement réduites ont été prononcées vendredi par la cour d'appel de Paris dans l'affaire de l'Angolagate, Charles Pasqua étant relaxé et le trafic d'armes n'étant pas retenu contre les deux principaux protagonistes, Arcadi Gaydamak et Pierre Falcone, condamnés à de la prison ferme. Durée: 01:04