Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

MANQUE de SARAH KANE mis en scène de SIMON DELÉTANG

il y a 7 ans1.3K views

Sarah Kane est un météore dans le théâtre du vingtième siècle. L’évocation de son seul nom suffit à poser des enjeux. Terrifiants pour certains, essentiels pour d’autres. J’appartiens plutôt à la deuxième catégorie. Dans Manque, l’avant-dernière pièce écrite avant son suicide, nous sommes confrontés à quatre solitudes, quatre voix en prise avec l’amour et la mort. Mais qui dialogue avec qui ? Tandis que dans ses précédentes pièces Sarah Kane nous montrait la violence du monde, ici ce n’est plus l’irreprésentable qui est convoqué mais l’absence même d’un désir de représentation. Je crois au pouvoir vivant du théâtre. À l’incarnation. Un mot sur une page, pour moi, ce n’est pas du théâtre. Comment alors fabriquer du théâtre avec Manque ? Tout est à inventer. Le défi est là.Il est aussi dans l’envie de faire entendre son humour et sa vitalité. Manque parle d’amour et de possession, mais surtout du besoin d’amour dont on finit par mourir. Simon Delétang