Advertising Console

    Yan Dalla Pria, Laurent Tessier - Free Fight, les paradoxes de la violence sans limite

    Reposter
    shihawa

    par shihawa

    0
    309 vues
    Le free fight (ou combat libre) consiste originellement dans l’affrontement de deux combattants issus de disciplines différentes (karaté, judo, jiu jitsu, lutte, boxe, etc.). L’un de ses principes fondateurs consiste en une limitation drastique des règles, ce afin de ne pas « fausser » l’issue des combats. Dans le free fight, l’absence de règle est donc en quelque sorte la règle, l’objectif de cette « liberté totale » étant de désigner le meilleur combattant et, par extension, l’art martial ou le style le plus efficace. Cependant, les combats officiels, organisés entre autres par l’Ultimate Fighting Championship (UFC) dans les années 1990 aux Etats-Unis, ont donné lieu à de tels accès de violence que cette pratique émergente fut rapidement contrainte de se doter d’un corpus minimal de règles pour pouvoir survivre.