Advertising Console

    Carte blanche à Michel Boujut - 02.03.2011

    Repost
    340 vues
    Journaliste cinéphile, écrivain et producteur de la légendaire émission Cinéma Cinémas sur Antenne 2, Michel Boujut est une voix – celle qui parle si bien du cinéma – et une plume – celle qui raconte avec brio l’aventure du septième art.
    Michel Boujut est aussi un Suisse adoptif, puisqu’il a partagé pendant plusieurs années le travail pionnier de la Télévision romande, en compagnie de ceux qui allaient marquer le cinéma suisse des années 1960 et 1970, Tanner, Soutter, Goretta et les autres.

    Quand il m’apprit qu’une bonne partie de sa cinéphilie s’était constituée à l’époque à Lausanne, dans les salles de la ville – y compris le Capitole – et au contact de Freddy Buache, il était évident que la Cinémathèque suisse lui devait une carte blanche. La publication de son livre de souvenirs, Le Jour où Gary Cooper est mort nous donne aujourd’hui l’occasion de l’accueillir, pour qu’il présente quelques-uns de ses films favoris.
    Frédéric Maire