Advertising Console

    Non à la casse de l’hôpital public !

    Reposter
    La-Télé-de-Gauche 77

    par La-Télé-de-Gauche 77

    66
    178 vues
    Pas une semaine ne se passe sans l’annonce de la fermeture d'un service public de
    santé : ici c'est la cardiologie, là la maternité, ailleurs les urgences chirurgicales ou
    le centre IVG… Pourquoi ? Parce que le gouvernement a décidé de réviser la carte
    hospitalière au nom du seul objectif de rentabilité. Après le vote de la loi «Hôpital,
    Patients, Santé et Territoires» (HSP) dite «loi Bachelot», les nouvelles Agences Régionales de la Santé (A.R.S.) organisent ces fermetures d’hôpitaux ou de services !
    L’objectif est clair et conforme au traité de Lisbonne pourtant rejeté par le peuple en 2005 : offrir en pâture le service public de la santé aux assurances et groupes
    privés qui sauront nous faire payer leurs profits faramineux ! Car les services fermés
    sont externalisés et confiés au privé : ce sont désormais vers les clini