Gare de Vandières Jean FRANCOIS

Découvrir le nouveau player
158 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Jean FRANCOIS 7ème vice-Président du Conseil Général de la Moselle
(canton de Verny)
« La décision du Conseil d’Etat me révolte ! »
Je suis effaré par la décision du Conseil d’Etat qui s’est prononcé pour l’abandon de la gare de Louvigny. Même s’il fallait s’attendre à ce coup tordu après une enquête publique menée dans des conditions scandaleuses. Alors que l’Etat est en faillite, il pourrait verser 38 millions d’euros pour Vandières. Monsieur MASSERET prétend que ce même Etat étrangle financièrement les collectivités territoriales mais il trouve 70 millions (au bas mot !) dans les caisses de la région (ou les impôts des contribuables !). Monsieur DINET, président du Conseil Général de la Meurthe et Moselle prétend que son département n’a pas les moyens de prendre en charge le RSA mais, magiquement, il aura les moyens de construire les routes nécessaires pour rejoindre Vandières.
Suprême forfaiture : avancer que l’actuelle gare de Louvigny peut devenir une gare fret. C’est une imposture flagrante : tout d’abord le fret TGV n’existe pas, la structure actuelle de la gare est inadaptée, et enfin ce serait pour transporter quoi ?
Sacrifier la gare de Louvigny, laisser péricliter l’aéroport régional sont des choix politiques qui, je l’espère, ne resteront pas impunis. Pour moi, le combat continue.

Jean FRANCOIS.
Conseiller général du canton de Verny.
Président de la communauté de communes du Vernois.
Tel : 06 07 19 87 82.

0 commentaire