Syrie: Assad se dit "favorable" aux réforme mais ne s'engage pas

Agence France-Presse
2,9K
245 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le président syrien Bachar al-Assad a fait état mercredi d'une "conspiration" contre son pays mais est resté muet sur la levée de l'état d'urgence, une mesure hautement symbolique que lui seul a le pouvoir de prendre. Il s'est dit "favorable à des réformes" sans pour autant s'engager sur leur mise en oeuvre. Durée: 00:54

0 commentaire