Advertising Console

    VIH / Sida – Mobilisation pour les génériques

    Repost
    147 vues
    « Ne marchandez pas nos vies », « ne touchez pas à nos médicaments. » Ils étaient trois mille dans les rues de New Delhi, début mars. Venus de différents pays d’Asie, séropositifs, ils défendent leur droit à recevoir un traitement anti-rétroviral.
    L’enjeu, ce sont eux : les médicaments génériques. En premier lieu, les anti-rétroviraux, mais aussi les médicaments contre la tuberculose ou le paludisme. L’Inde est le premier producteur de ces médicaments à bas coût, qui sont utilisés massivement dans les pays en développement. Des négociations en cours avec l’Union Européenne pourraient restreindre la possibilité de fabriquer ces molécules
    Les nouvelles règles de propriété intellectuelle, et notamment l’exclusivité des données, empêcheraient les industriels indiens de fabriquer des génériques à partir de molécules qui ne sont plus brevetées, ou qui ne devraient pas l’être. Les millions de malades des pays en développés craignent tout simplement de ne plus pouvoir se soigner… Un retour en arrière de dix ans…