La Corée du Sud attribue le statut de réfugiée à une citoyenne chinoise

Découvrir le nouveau player
84 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Rendons-nous maintenant en Corée du Sud où le tribunal a rendu un arrêt historique en reconnaissant le statut de réfugiée à une pratiquante de Falun Gong. Cette décision du 24 février 2011 rejette l'avis du Ministère de la Justice qui avait précédemment jugé que cette pratiquante ne risquait pas la persécution à son retour en Chine. Or, depuis 1999, le régime chinois tente par tous les moyens d'éradiquer cette méthode pacifique et persécute violemment les pratiquants.

La Cour suprême de Corée du Sud a confirmé la décision d'accorder le statut de réfugié à une personne de nationalité chinoise qui pratique Falun Gong. Cette pratique spirituelle, aussi connue sous le nom de Falun Dafa, est persécutée par le Parti communiste chinois. La décision rendue le 24 février est une première pour la plus haute instance judiciaire de Corée du Sud. Le tribunal reconnaît ainsi que les pratiquants de Falun Gong sont susceptibles d'être persécutés à leur retour en Chine.

0 commentaire