Ours : "J'ai commencé la musique en cachette"

Le café
210
26 029 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le chanteur Charles Souchon, aka Ours, est cette semaine l’invitée du Café, présenté par Mazarine Pingeot en partenariat avec Starbucks Coffee France, Dailymotion, Auféminin.com et lesinfos.com.

"J'ai mis beaucoup de temps à sortir de ma tanière". Voici en quelques mots, ce qui résume l'attitude de Charles Souchon envers sa musique. "J'avais besoin d'un déblocage, que quelqu'un me dise qu'il aimait ma musique pour que je m'accepte enfin en tant que musicien." Jeune enfant sans histoire, élevé par une famille pleine de fantaisie, le fils cade d'Alain Souchon avant ne jamais avoir souffert d'être un "fils de" : "Heureusement, mon père n'était pas carricacural, et jouissait d'un vrai respect, donc je n'ai jamais souffert d'avoir un père illustre. Ce n'est pas comme si j'avais été le fils d'Yves Duteil par exemple. On se serait foutu de moi, avec "Le Petit pont de bois" ou "prendre un enfant par la main". J'ai eu beaucoup de chance".

Ce n'est pas pour autant qu'Ours ait été encouragé à faire de la musique. Jeune graphiste, il a commencé à écrire des textes en cachette, accompagné de sa guitare, sans jamais rien dire à ses parents. Puis ce fut le déclic, l'Ours sort enfin de sa tanière. Il enregistreme de son premier album "Mi" en 2007, obtient rapidement la reconnaissance du public, fait les premières parties de Zazie, Vanessa Paradis ou de Tryo, entame une magistrale tournée de près de 170 dates, et chante même un duo avec Lily Allen. "Après ça, le retour à la réalité est plutôt dur, quant à se remettre au travail pour le second album, là c'était chaud"...

Difficile peut-être de se remettre au travail, mais c'est un obstacle qu'il a réussi a surmonter puisque son second album, "El", sortira le 4 avril prochain.

1 commentaire

Excellente interview, les invités sont toujours bien choisis ! Le premier album est juste génial, chaque musique nous amène dans l'univers de Ours et sa voix sublime le tout (même si on ne peut s'empêcher de penser à Alain Souchon à l'écoute de ces musiques...).
Pour Wikipédia, j'ai modifié la page (j'ai hésité un petit moment comme la phrase était marrante mais mon côté perfectionniste n'a pas voulu passer ça ^^).

Continuez comme ça vos interviews sont vraiment intéressantes, on découvre les autres sous d'autre facettes...
Par Firlan il y a 3 ans