Advertising Console

    mondial-pelote

    Reposter
    Sébastien Croquefer

    par Sébastien Croquefer

    2
    683 vues
    Dominique Boutineau, président de la Fédération Internationale de pelote basque, a souligné l’investissement humain qui a été nécessaire pour l’organisation de ce championnat du monde et en particulier, à Oloron Sainte-Marie, le travail sans relâche des dirigeants du club et des élus, Anne Barbet et Jean-Marie Ginieis.
    Au sommet de son art. L'Ogeulois, Olivier Laberdesque survole le xare mondial depuis maintenant huit ans. lors de la finale à Oloron, le Béarnais a décroché son troisième titre de champion du monde (2002-2006-2010), le second en tant que titulaire. Et la supériorité des Français dans cette spécialité ne souffre d'aucune contestation. En quatre parties, les Tricolores auront encaissé seulement quarante-huit points pour cent soixante marqués.
    En plus, Olivier Laberdesque a conquis ce titre avec son grand frère Yannick, qui a participé à la demi-finale face aux Argentins (40-8). L'aîné de la famille, lui, obtient son premier titre mondial, quatre ans après sa médaille de bronze à frontenis. Ce qui fait des frères Laberdesque les premiers Français à être sacrés en famille depuis 1966 et les frères Barraits à paleta cuir.