"A PRESENT TU PEUX..." RICHARD ANTHONY et DAVE

Découvrir le nouveau player
henry francois
515
6 580 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
CHANSON MYTHIQUE, MEGA TUBE!

6 commentaires

Le top du top !!!
Par Sylvain COUVRAT en novembre
Je crois que dans le monde entier est plus connue l`adaptation de Richard que l`originale de Dusty
Springfield, tu as raison en dire que le lp (plus tard le Cd ) A present tu peux t`en aller est un des meilleurs
de notre bon ami je pourrais dire que l`autre est Ce monde (1964)
A bientot
Par jukana il y a 5 ans
Si seulement tu m'avais dit la vérité
Nous ne serions pas sur le point de nous quitter
J'aurais toujours gardé au fond de moi
L'amour que j'ai eu peur de perdre tant de fois
Et que l'on m'a volé, à présent tu peux t'en aller

J'aurais voulu alors qu'il était encore temps
Que tu viennes vers moi un peu comme une enfant
Tout m'avouer en face j'aurais compris
Mais puisque ce sont les autres qui me l'ont dit
Moi je veux t'oublier, à présent, tu peux t'en aller

Tu peux chercher encore à reprendre de ta chance
Mais il est trop tard pour nous deux
Rien n'a plus d'importance
Je t'avais dit qu'il ne fallait pas prendre l'amour comme une jeu.
Tu n'avais pas le droit, nous étions si heureux
Et toutes tes larmes ne pourront pas
Me rendre la confiance que j'avais pour toi
Je ne veux plus t'aimer, à présent, tu peux t'en aller

Pourtant je veux quand même te redonner ta chance
Il est encore temps pour nous deux
Déjà tout recommence
Et c'est pourquoi : Malgré
Par henry francois il y a 8 ans
Il enchaîne avec "Toi l'ami" ("All my loving" des Beatles) et "Rien que toi" ("You'll never walk alone" de Gerry & The Pacemakers, adaptée par Jean-Claude Annoux). Parmi les vingt-quatre titres, on trouve aussi le très beau "Ecoute dans le vent" ("Blowin' in the wind" de Dylan), le hit absolu de l'été 63 "A toi de choisir", "Maria" tiré de "West side story", "Attends" ("Hey girl" de Carole King) et une autre grande réussite "Et je m'en vais", adapté de "Then he kissed me" de Phil Spector, chanté alors par les Crystals. Cette réédition inclue les titres parus en Ep depuis l'album précédent, et certains sont aussi des "sommets" de Richard Anthony, "C'est ma fête" par exemple, remuante adaptation de "It's my party" de Leslie Gore (la première protégée de Quincy Jones), "Les garçons pleurent", "Oui va plus loin" ("Walk on by" de Dionne Warwick) ou "Rose" ("Sally go round the roses"). Avec quelques bonus en italien ("Rien que toi", "Tchin chin") et en anglais ("Every hour
Par henry francois il y a 8 ans
Suite et fin des rééditions du catalogue français Pathé Marconi des années soixante avec des séries de Richard Anthony, Dick Rivers, Adamo, Georges Chelon, Henri Salvador et Les Compagnons De La Chanson. Toutes ces rééditions (une cinquantaine de références), comme celles chroniquées dans le No43, vont figurer (certaines déjà) dans la rubrique 'Chanson française 60's' de La Spirale de Sefronia (http://www.sefronia.com rubrique 'La Spirale' menu 'Styles'). Cette cuvée 1963-64 de Richard Anthony est probablement sa meilleure. L'homme vient de découvrir les studios londoniens et particulièrement l'arrangeur Ivor Raymonde, celui-là même de Dusty Springfield. Ensemble, ils vont signer des adaptations pêchues et swingantes, une pop r'n'b française unique, qui n'a dans cet album jamais à rougir des comparaisons avec les originaux. L'album s'ouvre avec un "A présent tu peux t'en aller" qui ne tient pas en place ("I only want to be with you" de Dusty Springfield), voix pa
Par henry francois il y a 8 ans
Voir plus de commentaires