Le régime chinois mis en garde par les diplomates étrangers

NTD Television Français

par NTD Television Français

176
110 vues
En Chine toujours, la situation devient de plus en plus difficiles pour les journalistes étrangers, cibles d'agressions et de répressions ouvertes lorsqu'ils essaient de rendre compte de différents évènements opposant le régime à la colère grandissante des citoyens chinois. Suite à ces attaques répétées, des diplomates et des responsables de presse sont intervenus et ont intimé le gouvernement chinois de cesser ces intimidations.

Le week-end dernier, des diplomates étrangers ont accusé le régime chinois d'avoir illégalement harcelé et arrêté des journalistes étrangers.
A Pékin, un certain nombre de journalistes étrangers ont été pris pour cible par la police chinoise, alors qu'ils tentaient de couvrir une manifestation anti-gouvernementale. L'agence de presse Bloomberg affirme que l’un de leurs journalistes a été agressé physiquement par des hommes qui semblaient être des agents de sécurité en civil. Voice of America a déclaré que le directeur de son agence de Pékin a été temporairement détenu.
Lundi dernier, Jon Huntsman, l'ambassadeur américain, a publié une déclaration affirmant que ces maltraitances et détentions étaient « inacceptables et profondément troublantes. » Il a demandé au régime chinois de respecter les droits des journalistes étrangers. La délégation de l'Union européenne a également publié une déclaration similaire.
D'autres médias, dont Associated Press et la BBC, ont également dénoncé le harcèlement des autorités chinoises. De nombreux journalistes ont vu leur matériel confisqué et leurs enregistrements effacés.