Advertising Console

    Renault: une "possible escroquerie au renseignement"

    Repost
    Agence France-Presse

    par Agence France-Presse

    4,1K
    58 vues
    Le procureur de la République de Paris Jean-Claude Marin a estimé lundi que l'affaire d'espionnage présumé chez Renault ne relevait en fait que d'une "possible escroquerie au renseignement" et a confirmé que les cadres licenciés ne disposaient pas de comptes à l'étranger. Durée: 01:06