Advertising Console

    Tupac Shakur - Dear Mama

    Montymal MattMarti

    par Montymal MattMarti

    1K
    19 713 vues
    Chère Maman
    Tu es appréciée
    Quand j'étais jeune, ma mère et moi, nous nous sommes disputés, et à 17 ans j'ai été mis à la rue
    Bien qu'en ce temps là, je n'ai jamais pensé que je reverrai son visage,
    Il n'y a aucune femme vivante qui puisse prendre sa place.
    Renvoyé à l'école, effrayé de rentrer à la maison
    J'étais un idiot, engrené par les grands garçons, brisant les règlements
    Avec ma petite sœur, j'ai versé tant de larmes
    Au fil des années nous étions plus pauvres que les autres galopins
    Et bien que nous ayons des pères différents, le même drame
    quand les choses n'allaient pas nous blâmions maman.
    Je me souviens du stress que j'ai causé, c'était l'enfer,
    enlacé dans les bras de ma mère depuis une cellule de prison.
    Et qui aurait pensé qu'en classe élémentaire je verrai le pénitencier
    Un jour, coursé par la police, c'est vrai
    Maman m'a attrapée et m'a flanqué un coup
    Et même si, Maman, t'étais accro au crack, tu as toujours été une reine noire,
    Maman, j'ai enfin compris que pour une femme, ce n'est pas facile d'essayer d'élever un homme
    Tu a toujours été une battante engagée, une pauvre mère seule sans aucune assistance,
    Dis-moi comment as-tu fais car je ne pourrais jamais te le remercier
    Mais mon but est de te montrer que j'ai compris
    Tu es appréciée

    Refrain :
    Ne sais-tu pas que l'on t'aime
    Douce Maman, personne ne peut prendre ta place

    A présent, personne ne peut nous dire que c'était juste
    Pas d'amour pour mon père, parce que le lâche était absent
    Il s'est en aller et je n'ai pas pleuré
    Car ma colère ne me permet pas d'avoir des sentiments pour un étranger
    Ils disent que j'ai tort et que je suis sans coeur
    Mais tout au long, j'ai cherché un père, Lui est parti
    J'ai traîné avec les bandits,
    Et bien qu'ils vendirent de la drogue, ils ont montré l'amour à un jeune frère
    J'ai déménagé et j'ai commencé à vraiment m'accrocher
    J'ai eu besoin d'argent alors j'ai commencé à mal tourné
    Je ne suis pas coupable car, bien que je vendis de la drogue
    C'était bon de mettre de l'argent dans ta boîte aux lettres
    J'aime payer le loyer quand le loyer est dû
    J'espère que tu as le collier de diamants que je t'ai envoyé
    Car même démoralisé, tu étais là pour moi
    Tu ne m'as jamais laissé seul, car tu te souciais de moi
    Et je te vois revenir à la maison tard après le travail
    Tu es dans la cuisine, tu nous prépares un plat chaud
    vec juste les restes que l'on t'avait offertes.
    Et maman nous faisait des miracles à chaque Thanksgiving.
    Mais maintenant, la route s'est endurcie, tu est seule,
    essayant d'élever de tes mains deux mauvais gamins.
    Je ne pourrais jamais te le remercier,
    Mais mon but est de te montrer que j'ai compris
    Tu es appréciée...

    Refrain

    Je lève un verre, et je me souviens,
    Car au travers les temps durs, je peux toujours compter sur ma mère,
    Et quand je me sens désespéré,
    Tu as toujours les mots pour me rassurer.
    Quand gamin j'étais souffrant, il n'y avait aucune limite à tes yeux pour me rendre heureux,
    Et tous ses souvenirs d'enfance sont remplis du bonheur que tu m'aies donné
    Et même si j'agissais mal, je dois remercier le seigneur que tu m'aies donné la vie.
    Il n'y a pas mots pour exprimer ce que je ressens
    Tu ne nous as jamais caché tes secrets, tu es toujours restée vraie,
    Et j'apprécie comment tu m'as élevé et tout l'amour que tu m'as offert.
    J'espère que je pourrai effacer les peines.
    Si tu as réussi dans l'ombre, tu ne peux qu'avoir des jours meilleurs.
    Tout ira bien si tu tiens tête,
    C'est une lutte, les jours doivent s'améliorer
    et je ne vois pas comment je pourrai te remercier
    mais mon but est de te dire que j'ai compris
    tu es appréciée

    Refrain