Envoyé spécial: Etudiants chinois faut-il revoir la copie? 2

Découvrir le nouveau player
Elmy Said

par Elmy Said

508
1 499 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Tentatives de corruption pour achat de diplômes, pots-de-vin versés contre inscriptions, l’an dernier, la faculté de Toulon a été éclaboussée par un scandale. Au centre de la polémique, des étudiants chinois prêts à débourser d’importantes sommes d’argent pour pouvoir s’inscrire en faculté et le Président de l’université en personne, aujourd’hui révoqué de la fonction publique pour irrégularités. Ces trafics existent dans d’autres universités en France. Envoyé spécial propose une enquête exclusive. Qui sont ces étudiants chinois qui cherchent à entrer dans nos facultés et écoles ? Pourquoi viennent-ils ? Cette année, ils sont plus de 21 000, les plus nombreux après les étudiants marocains. Pourquoi leur nombre a-t-il doublé depuis 2003 ? Voyage en Chine et en France dans les coulisses de ce trafic.

2 commentaires

La CTI et les facs ferait attention car dès que je serais cadre supérieur, je prendrais pas de chinois surtour vu leur niveau de formation. Même les profs les soutiennent pour conserver leur aides donc même avec des lettres de recommandation de prof, méfiez vous !
Par popol popol il y a 3 ans
Toulon, Clrmont-Ferrand, troyes, c'est connu. En faisant tourner mon réseau d'amis on a trouver des chinois nules a polytech clermont,, l'utc, l'utt, insa de lyon, la fac de clermont dans toutes les filières, la fac de saint etienne dans le domaine eco et literraire, la fac de lyon dans presque toute les filières et ne parlons pas de paris c'est pire et c'est pareil. du coté de bordeaux, j'ai contacté des amis même commentaire qu'ailleurs C'est juste dégueu c'est des grosses merde capable de rien sauf de profiter notre gentilesse et des aides de la France. Après il racheteronts nos usines pour nous virer.
Par popol popol il y a 3 ans