Advertising Console

    Vacances opium du peuple

    Reposter
    Jean-Eudes Lavoie

    par Jean-Eudes Lavoie

    69
    37 vues
    Mon Oncle se confesse encore. - Pardonnez-moi mon Père parce qu' en vacances, je manque de solidarité judéo-chrétienne face à la misère sans fond du monde. -Ce n'est pas grave mon Fils, la misère peut attendre. Pour votre pénitence allez à la plage et repentez-vous en buvant un cubalibre. Allez, priez avec moi, disons notre JE CROIS AUX VACANCES TOUTES PUISSANTES...