Advertising Console

    Féminisme transnational à l'est. Ioanna Cirstocea 

    Repost
    132 vues
    Après la chute du mur de Berlin, voies et formats du féminisme transnational.

    Ioanna Cirstocea est chargée de recherche au CNRS, membre du PRISME-GSPE, Strasbourg depuis 2006. Ancienne élève de l’Ecole doctorale en sciences sociales (Bucarest) et de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (Paris) où elle a obtenu son doctorat en sociologie en 2004, elle enseigne à l’Institut d’études politiques de Strasbourg et elle a publié un livre : Faire et vivre le postcommunisme. Les femmes roumaines face à la ‘transition’, (Bruxelles, Editions de l’université de Bruxelles, 2006) et plusieurs articles qui interrogent les recompositions sociales et politiques en Europe de l’Est par le biais du genre.