Advertising Console

    Abigail Jabines et Crizel, la « Toxic Warrior »

    Reposter
    Greenpeace France

    par Greenpeace France

    712
    422 vues
    En 1991, le gouvernement des Philippines décide de mettre un terme à la présence de bases militaires américaines sur son territoire. L’armée américaine quitte donc le pays, sans dépolluer les sites qu’elle avait occupés durant 90 ans, léguant ainsi aux Philippins un héritage toxique.

    La même année, l’éruption du volcan Pinatubo et le passage du cyclone Yunya font des milliers de sinistrés parmi la population philippine. Ces sans-abris croient alors trouver refuge dans les bases abandonnées par les soldats américains – sans savoir que le sol et les eaux de ces sites sont contaminés.

    En 1999, Crizel Valencia, six ans, se voit diagnostiquer une leucémie par les médecins. Cette petite fille est née et a grandi sur le site d’une ancienne base américaine. Elle présente les mêmes symptômes que de nombreuses autres personnes, toutes exposées aux polluants organiques persistants présents dans les eaux et les sols.
    En 2000, dans le cadre de la campagne menée en Asie contre les déchets toxiques, le Rainbow Warrior II se rend aux Philippines. Crizel et d’autres enfants malades sont invités à monter à bord du célèbre bateau.

    Retrouvez-nous sur : http://www.greenpeace.fr/