Bruno Gay-Capdevielle

Lourdesactufr
13
96 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
« C’est la premières fois que des Maires prévoient la fermeture de leurs hôpitaux ».

La phrase de Bruno Gay Capdeviellle a le mérite de bien poser les faits. En effet, c’est à l’origine Gérard Trémège et Jean-Pierre Artiganave qui ont lancé l’idée d‘une fusion des deux hôpitaux, alors que les services de l’ARH (Agence Régionale d’Hospitalisation) n’étaient pas spécialement demandeurs. La loi Bachelot (Hôpital Santé Territoire) est venue ensuite asseoir son idéologie de casse du service de santé public au niveau national, sous couvert de déficits organisés par la tarification à l’acte (T2A) dans les hôpitaux français.

Bruno Gay Capdevielle a dépeint avec une certaine aisance les différents projets plus ou moins réels qui ont fait l’actualité ces 3 dernières années. (mettre le lien article CR assemblée générale)

Pour résumer, en 2008, un projet d’hôpital commun public à Lanne, qui ne sera qu’un leurre pour détourner l’ensemble des élus et de la population, avait les faveurs des décideurs. Actuellement et après différentes orientations, l’idéologie et la volonté de faire place nette à la santé privatisée au détriment d’une santé équitable et accessible à tous, c’est à dire publique, on s’orienterait vers une aile publique à coté de la clinique privée à Tarbes dans le cadre d’un partenariat public/privé pour un coût de 124 millions d’€. Quid de l’hôpital de Lourdes, Quid des habitants des vallées du Lavedan !!!!!

0 commentaire