Vers une économie sensorielle - Signaux numériques 2011

AEC

par AEC

48
229 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Vidéo 5/6 : "Vers une économie contextuelle et sensorielle : le web des capteurs "

« Ce qui ne se mesure pas ne s’améliore pas », déclarait au 19ème siècle le physicien Lord Kelvin. Ce principe, qui servait les sciences, le sport, l’armée, la finance mondiale ou le trafic routier va gagner peu à peu tout notre environnement. En dotant progressivement villes, nature, objets et individus d’une « seconde peau » informationnelle via la prolifération de capteurs d’activités, les technologies numériques deviennent indispensables pour décrypter à travers les données numériques un monde où interactions économiques et sociales sont de plus en plus complexes et nombreuses. Cette apologie des capteurs devraient nous accompagner vers une nouvelle économie que nous qualifierons de sensorielle et de contextuelle promettant :
- une gestion plus raisonnée et globale des ressources des territoires et la possibilité de décider en temps réel.
- une assistance numérique de nos vies quotidiennes augmentée de services web et d’objets intelligents capables d’anticiper ou d’influer sur nos besoins

Le 1er mars 2011, à Bordeaux, Antoine Chotard présente sa sélection annuelle de Signaux numériques, autant de tendances repérées dans son activité régulière de veille, au sein d'AEC, sur les évolutions technologiques, économiques, sociétales du numérique.

AEC est l'agence des initiatives numériques en Aquitaine.
plus d'infos sur www.aecom.org

0 commentaire