Advertising Console

    Départ d'Alliot-Marie: une "décision politique" et non "morale", assure François Fillon

    Reposter
    Agence France-Presse

    par Agence France-Presse

    3,7K
    928 vues

    2 commentaires

    Boniface1050
    Pas d'accord M. Fillon, elle a commis des fautes :
    - un ministre de la République ne doit pas accepter de faveurs personnelles ; encore moins si les faveurs viennent d'un dictateur ou de l'un de ses proches et si le ministre est en charge des affaires étrangères ou Premier Ministre ;
    - elle a menti pendant un mois et demi, en devenant à la fin pathétique !

    Dans beaucoup d'autres démocraties, elle aurait été renvoyée avant - ou aurait eu l'élégance de démissionner.
    Par Boniface1050Il y a 5 ans
    ez aumigny
    Il n'y a pas pire menteur que celui qui ment effrontément… et là, en ce moment, avec ce gouvernement, on est sacrément gâtés !
    Par ez aumignyIl y a 5 ans