Un gouverneur chinois poursuivi pour génocide à Taiwan

Découvrir le nouveau player
60 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Lors de sa visite à Taiwan lundi dernier, un fonctionnaire communiste chinois a été poursuivi pour génocide. Les pratiquants de Falun Gong de Taiwan accusent le gouverneur de la province de Liaoning de graves violations envers les droits de l’homme. Ils affirment qu’il a joué un rôle dans la persécution du Falun Gong dans sa province.

Chen Zhenggao, gouverneur de la province chinoise du Liaoning se trouve à Taiwan en visite d’affaires. Avant son arrivée, lundi dernier, les pratiquants de Falun Gong ont engagé une action en justice devant le haut bureau des procureurs de Taiwan. Ils accusent Chen de génocide contre les pratiquants de Falun Gong, une pratique spirituelle chinoise.
Il lui est reproché, entre autres, d’avoir supervisé la persécution du Falun Gong alors qu’il était maire de l’agglomération de Shenyang dans le Liaoning, selon des rapports qu’il a écrit entre 2001 et 2005.

Les pratiquants de Falun Gong ont enduré de nombreux mauvais traitements, dont la torture, au cours d’une campagne brutale qui dure depuis plus de 11 ans, orchestrée par le régime chinois. Depuis 1999, au moins 408 pratiquants sont décédés sous la persécution dans la province du Liaoning gouvernée par Chen.

La province du Liaoning est aussi le siège du tristement célèbre camp de travaux forcés de Masanjia. Des groupes des droits de l’homme ont rapporté les mauvais traitements répétés sur des pratiquants de Falun Gong dans ce camp, dont un incident qui s’est déroulé en octobre 2000 lorsque 18 pratiquantes ont été déshabillées et introduites dans les cellules de criminels masculins.

0 commentaire