Advertising Console

    L'ESMA, l'enfer des détenus de la dictature argentine

    Reposter
    Agence France-Presse

    par Agence France-Presse

    4K
    461 vues
    Pendant la dictature argentine, les dissidents étaient internés dans des centres de torture, comme l'Ecole de mécanique de la marine où près de 5.000 personnes sont mortes. Les femmes enceintes étaient forcées d'accoucher avec un sac sur la tête et les nouveaux-nés étaient donnés à des familles de membres de la junte. L’AFPTV a rencontré deux survivants. Durée: 02:29