Advertising Console

    AUTREY-LES-CERRE : 20 MOIS AVEC SURSIS POUR L'ARTISAN

    Reposter
    PRESSE VESOUL

    par PRESSE VESOUL

    68
    385 vues
    "Le dossier de l'honnêteté et de la perversion qui s'affrontent. Avec des rôles inversés" : voilà résumé par Me Pascal Baumgartner, avocat au barreau de Vesoul, l'affaire dans laquelle il était reproché à son client, un artisan en BTP de 43 ans, des faits de violences avec arme. Jeudi 24 février en début d'après-midi, il a été jugé dans le cadre d'une comparution immédiate, au palais de justice de Vesoul. "Il y a une vingtaine d'années, ces faits auraient été passibles de la cour d'assises où nous trouvons pour cette audience correctionnelle", a prévenu le président Fernand Kato. Les faits ont eu lieu aux environs de 1h15 du matin, dans la nuit du lundi 21 au mardi 22 février, sur sa propriété d'Autrey-lès-Cerre (Haute-Saône). Quand l'artisan a compris que des voleurs étaient occupés à siphonner du gasoil dans l'un de ses poids lourds, près de son entrepôt, il a pris une arme et a tiré six fois. "Quatre en l'air et deux en direction de la voiture à bord de laquelle les victimes ont pris la fuite", détaille Issam El Abdouli, substitut du procureur. L'un des jeunes gens a été blessé à la jambe par trois plombs et a dû subir quinze jours d'ITT. Avec ses deux complices, il était présent à l'audience. Le représentant du ministère public a requis deux ans de prison dont quatre mois ferme. Il a été prononcé l'obligation de travailler, d'indemniser les victimes, l'interdiction de détenir une arme ainsi que la confiscation des scellés. Lors de la perquisition, les enquêteurs ont trouvé 344 kg de munitions et plusieurs dizaines d'armes chez l'artisan, qui pratique le loisir de la chasse. Dans sa décision, le tribunal a tenu compte de "la personnalité du prévenu et de l'environnement du dossier". Il a prononcé deux ans de prison assortis d'un sursis, l'exclusion au casier B2 et la confiscation des scellés. Les trois individus, deux Haut-Saônois de 24 ans et un Doubiste de 25 ans seront poursuivis ultérieurement pour tentative de vol en réunion.
    www.lapressedevesoul.com