Sarkozy a lancé sa présidence du G20

BFMTV
5K
95 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Nicolas Sarkozy a déclaré qu'il voulait "rehausser le rôle du FMI", qui doit être "la pierre d'angle de la coopération monétaire internationale", devant les ministres des finances et les gouverneurs des banques centrales du G20 réunis à Paris.

1 commentaire

Actuellement la droite tape sur DSK pour faire croire qu'elle en a peur. En réalité DSK est l'adversaire que Sarkozy s'est choisi pour 2012 car il est l'adversaire le plus facile à vaincre et dans le pire des cas, celui qui préserverait aussi bien que lui les interets des puissances financières (ce sera un tout autre cirque avec un véritable candidat de gauche capable d'entrainer toute la gauche)

Je comprends que pour un certain nombre l'argument vote utile (contre ce Sarkozy dont il faut à tout prix se débarrasser sans prendre le risque de la marine au second tour...) peut sembler tenir la route, le coup est bien monté pour empêcher l'émergence d'une véritable candidature de gauche capable de renvoyer la droite à la maison. Il faut expliquer inlassablement qu'il s'agit d'un piège monumental et (il suffit de lire les commentaires) l'argumentation ne manque pas. Je viens dans la soirée d'en faire encore l'expérience, l'explication fonctionne
Par ugitsud il y a 3 ans