A Rio, les trieurs d'ordures pourraient perdre leur gagne-pain

Agence France-Presse
2,9K
115 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
La plus grande poubelle d’Amérique latine, aux abords de Rio, est également le lieu de travail des quelque 8.000 "catadors" qui gagnent leur vie en extrayant des ordures le verre, l’aluminium et les autres matières recyclables. Un travail illégal, difficile et dangereux pour leur santé. Et la décharge pourrait bientôt fermer, ce qui pourrait encore aggraver la situation de beaucoup d’entre eux. Durée: 2 min 15.

0 commentaire