Novalis et le romantisme allemand

BAGLIS TV

par BAGLIS TV

320
298 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
extrait du site http://www.baglis.tv tiré d'une conférence de Françoise Bonardel intitulée "Religion et transmutation, un regard sur la religiosité romantique" filmée lors d'un des colloques Politica Hermetica

En s'appuyant sur le tableau "Le Moine au bord de la mer" de Caspar David Friedrich, Françoise Bonardel remet en question l'interprétation commune de cette œuvre qui serait censée exprimer la solitude de l'homme dans un monde qui n'est plus garanti par la foi. Selon elle, ce moine solitaire, debout sur une plage entre ciel et mer, au lieu d'incarner la solitude de l'homme dans un monde scellé par la mort de Dieu, serait plutôt l'emblème d'une aspiration vers un double infini, aspiration propre de la « religiosité romantique ». Sous-jacent un double mouvement : en premier lieu, ouverture inconditionnelle vers l'infini et, dans le même temps, retour vers l'individu reconnu comme seul pivot de l'appropriation de cette ouverture.

Un point d'ancrage que Novalis comparait à la materia prima chère aux alchimistes.

Pour accéder à l'intégralité de cette conférence allez sur:
http://www.baglis.tv/arts-video/romantisme/1602-transmutation-religiosite-romantique.html

Pour être informé de nos nouvelles parutions, inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter: http://www.baglis.tv/newsletter.html?task=subscribe

Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.