Advertising Console

    On n'est jamais assez nombreux pour EFFECTIVEMENT.

    Reposter
    AUBE NOUVELLE

    par AUBE NOUVELLE

    4
    936 vues
    Gilles Demailly, maire d'Amiens, continue à saturer les débats de son mot fétiche "effectivement". Beaucoup d'élus qu'ils soient de gauche ou de droite succombent et adoptent le mot du maire. Leur souci est de se mettre en conformité avec le discours officiel, d'adopter le mot qui plaît et qui peut toucher le chef. Tout cela se fait de manière inconsciente, c'est dire la profondeur du mal. Pour tenter d'enrayer la contagion, il n'y a qu'un seul moyen : faire prendre conscience aux orateurs de leur psittacisme. Ce montage explique aussi pourquoi nombre d'Amiénois se détournent de la politique. Si c'est pour répèter des milliers de fois la même chose...