Stéphane Hessel et ses amis à la Colline

Mediapart

par Mediapart

3,5K
23 276 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Après la révolution tunisienne, l'insurrection égyptienne, toutes deux pacifiques. L'une et l'autre étaient à l'honneur de notre soirée du lundi 7 février au Théâtre de la Colline à Paris, organisée autour de Stéphane Hessel et de ses amis, et retransmise en direct sur Mediapart. En partenariat avec Arte Journal, avec le soutien de TV5 Monde, France Culture, Radio Campus et Dailymotion.

8 commentaires

On a parlé beaucoup du mot chemin dans meeting:

Voici mes pensées sur le chemin:

Maints chemins de la vie capricieuse,
Te mènent aux carrefours nommés destin,
Sur les sentiers ensoleillés au bruit de tambours chimériques,
Ou seul le confort et la paresse se vautrent.

Alors prends le chemin à l'ombre, mystérieux et silencieux,
Il te mène sur une clairière où l'on fredonne et chante
Les chansons d'amour et de fraternité que nul ne soupçonnait entendre. ”
Par Resistance007 il y a 3 ans
@Alinghy84: il faut perséverer un peu, le son se rétablit totalement au bout de quelques minutes
@linternautemasque: merci beaucoup pour ces références inestimables, pourrais-tu me filer un mail j'aimerais correspondreavec toi un peu plus en privé, merci.
Par othman khaled il y a 3 ans
Bonjour,
Je viens de m'abonné à Médiapart et je voulais regarder et écouter la vidéo ci-dessus ,mais impossible le son est hachuré ,coupé impossible de l'écouter ?!.........
Par alain Godereaux il y a 3 ans
C'est clair! Merci beaucoup d'organiser de telles rencontres qui permettent de concrétiser à chaque fois un peu plus l'avancement vers les aspirations! Un regret tout de même que le public n'ait pas eu la parole, lorsqu'on a de tels invités il est toujours intéressant de pousser le débat. Le public "virtuel" ayant été important, il aurait pu avoir la parole également. Ceci n'est peut-être pas l'endroit, mais cela suggérerait qu'il faudrait peut-être organiser des ateliers politiques, qui favoriseraient l'appropriation des enjeux par les principaux bénéficiaires et usagers, c'est-à-dire le peuple. Des ateliers qui pourraient déboucher sur des propositions de lois ou l'élaboration de projets, donc d'une certaine manière l'intelligibilisation de l'intérêt général...
Par othman khaled il y a 3 ans
Merci à Mediapart et aux intervenants et bien-sur aux peuples Tunisien et Egyptien de nous offrir un nouveau souffle en même temps qu'ils se réapproprient leur liberté.
Par Vincent Choco Tooms il y a 3 ans
Voir plus de commentaires