hopto

par hopto

883
15 890 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
OUBLIES ET TRAHIS, LES PRISONNIERS COLONIAUX

Une véritable conspiration du silence qui visa les soldats coloniaux de l'Armée française. Ces derniers, victimes de la débâcle comme le reste de l'Armée française, ne furent pas emmenés en Allemagne mais maintenus sur le territoire français.

En effet, les nazis craignaient les contaminations de maladies et pire encore la contamination raciale. L'un des plus grands camps fut installé à Rennes: le Frontstalag 133 abrita des soldats d'Afrique, d'Afrique du Nord et d'Indochine.
Jusqu'en 43, ils sont gardés par des soldats allemands bientôt remplacés par des militaires français. Obligés de travailler et maintenus dans des camps dans des conditions terribles, pas de vêtements chauds, une mauvaise nourriture, ils doivent leur survie à l'aide des habitants et des assistantes sociales.
Cette histoire invraisemblable a d'ailleurs été découverte par une historienne, auteur du film, Armelle Mabon. Cette dernière faisait une thèse sur le travail des assistantes sociales durant la Seconde Guerre mondiale en Bretagne.
Et c'est en rencontrant certaines d'entre elles qu'elle découvre des photos de l'époque sur lesquelles figurent des hommes de couleurs. Interloquée, elle interroge ces témoins qui lui feront alors part de cette histoire. Certains des prisonniers de ces camps finiront par se marier avec des Bretonnes, leurs enfants témoignent. D'autres s'échapperont et entreront grâce aux réseaux , notamment celui du Musée de l'Homme ( témoignage fort de Germaine Tillon) .D'autres survivants retourneront dans leur pays mais la trahison ressentie ne s'arrêtera pas avec la fin de la guerre. Humiliés jusqu'au bout, ils seront enfermés, de retour à Dakar, dans le camp de Thiaroye. Les autorités françaises refusent de reconnaître leur grade dans les Forces Françaises de l'Intérieur.
L'armée française craignant la révolte ira jusqu'à tirer sur des prisonniers.

7 commentaires

J'ignorais complètement l'existence de ces pauvres malheureux.
Par PASCAL BERTRAND il y a 5 ans
c comme ca qu'ils ont traité ceux qui ont participez a liberez la france??bravo la france de pute j'te tire mon chapeau....
Par aaouuuuuuw il y a 6 ans
Le film "indigène" est un film qui n'est pas fictif,et n'est pas digne de se montrer hôte d'un film si important,il est à la limite de l'imposture.
C'est un film qui n'est pas là pour dénoncer la Verité mais pour essayer de satisfaire d'un côté comme de l'autre,le but étant de réconcilier les immigrés ac la France,la réaité aurait pu engedrer le contraire...

Sinon merci bcp pour le doc,c'est ce qu'il fallait.
Par Walid Walid Ameslem il y a 7 ans
Ce ne sont pas des militaires français qui ont gardé ces camps, étant donné que l'armée d'armistice en métropole est dissoute en novembre 1942.
Par St Michel il y a 8 ans
Super le doc. Merci!!!!!!
Par thehappygirl79 il y a 8 ans
Voir plus de commentaires