Advertising Console

    La virginité perpétuelle de la Mère de Jésus.

    Abbé Guy Pagès

    par Abbé Guy Pagès

    331
    2 557 vues
    « Rien n’est impossible à Dieu. » (Lc 1.37), Marie pourra être à la fois Vierge et Mère !
    Marie est vierge aussi PENDANT l’enfantement, comme la lumière traverse le cristal, et Jésus ressuscité les portes closes (Jn 20.19,26 ; CEC 499).
    Marie est vierge APRES l’enfantement, aussi vrai que Marie est appelée « la Mère de Jésus » seul, et cela même lorsqu’elle est en présence des « frères de Jésus » (Ac 1.14)… Et lorsque St Mathieu écrit que Joseph « ne connut pas Marie jusqu’au jour où elle enfanta » (Mt 1.25), non seulement il ne dit rien de ce qui suivit l’enfantement, mais il dit que Joseph n’est pas le père naturel de Jésus.
    Pour assumer notre humanité afin de la sauver, Jésus n’avait pas besoin d’être conçu, mais seulement de recevoir la nature humaine. Et pour cela une mère suffisait, et une vierge, seule, convenait.