Advertising Console

    Christophe De Margerie de Total

    Repost
    pomamer

    par pomamer

    104
    1 085 vues
    En juin 2008, au plus fort de la hausse des cours du baril, voilà les arguments avancés par M. De Margerie devant la Commission des finances de l’Assemblée Nationale. Son propos est d’autant plus intéressant qu’aujourd’hui, selon l’Agence internationale de l’énergie, le monde se rapproche à nouveau de la situation de 2008.