Etre membre du Jury national de l'agrégation

389 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Extrait du "Parcours de chercheurs" de Jean Faucher, chercheur en génie électrique, professeur émérite de l'Institut national polytechnique de Toulouse.
Jean Faucher a consacré une partie de son activité de chercheur à l'étude du traitement de l'information pour la modélisation, la surveillance et le diagnostic des machines électriques. Par goût et grâce, notamment, à son expérience passée d'expatrié, Jean Faucher a été chargé des relations internationales de l'INPT. Les machines à réluctance variable ont été l'objet principal de son doctorat d'Etat soutenu en 1981. Durant 13 ans, il a été, au sein du Laboratoire LEEI de l'ENSEEIHT, responsable du groupe de recherche sur la commande par calculateurs des ensembles machines-convertisseurs. Au cours de sa carrière, il a, par ailleurs, présidé le jury de l'agrégation de Physique Appliquée.
SCRIPT : "Un jour un professeur de Grenoble m'a téléphoné, il présidait un jury d'agrégation qui est l'agrégation de physique appliquée et il m'a dit : "est-ce que tu veux faire partie de mon jury ?". J'ai réfléchi relativement peu de temps et j'ai dit c'est un pari intéressant, je prends. Je ne savais pas a priori à quoi je m'engageais exactement mais je me suis aperçu très vite que la charge était lourde, mais je me suis passionné pour cette affaire et j'y suis resté 11 ans. Quelque chose qui est important dans une agrégation, c'est le fait que le Président du jury et son jury définissent les programmes de l'agrégation. Donc c'est une activité effective c'est-à-dire que l'on a une définition des programmes, chaque année. On va faire nos programmes, ce qui fait que tous les programmes, le programme national en physique appliquée va être élaboré à partir de l'agrégation et éventuellement en collaboration avec le CAPES. Donc on va se retrouver avec une responsabilité importante, ce qui nous fait réfléchir très fortement sur le programme de physique et sur ce qu'est la physique ..."

Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.