Advertising Console

    Origine d’une vocation, une attirance pour l'électronique

    Repost
    Universite_de_Toulouse

    par Universite_de_Toulouse

    78
    235 vues
    Extrait du "Parcours de chercheurs" de Jean Faucher, chercheur en génie électrique, professeur émérite de l'Institut national polytechnique de Toulouse.
    Jean Faucher a consacré une partie de son activité de chercheur à l'étude du traitement de l'information pour la modélisation, la surveillance et le diagnostic des machines électriques. Par goût et grâce, notamment, à son expérience passée d'expatrié, Jean Faucher a été chargé des relations internationales de l'INPT. Les machines à réluctance variable ont été l'objet principal de son doctorat d'Etat soutenu en 1981. Durant 13 ans, il a été, au sein du Laboratoire LEEI de l'ENSEEIHT, responsable du groupe de recherche sur la commande par calculateurs des ensembles machines-convertisseurs. Au cours de sa carrière, il a, par ailleurs, présidé le jury de l'agrégation de Physique Appliquée.
    SCRIPT : "Tout petit, je baignais déjà dans un monde qui était un monde de machines. Je me souviens de mon père transportant, faisant transporter des grands transformateurs dans les vallées étroites au dessus de Nice.
    L'électronique et la radio, c'est venu plus tard, il suffisait d'aller chez le marchand du coin, d'acheter des composants et de façon magique, on avait, on fabriquait un émetteur radio et un récepteur radio. Maintenant, ces engins s'achètent pour quelques dizaines d'euros dans le commerce et sont indémontables, mais cet aspect, je dirais presque sensuel de travail avec les objets, est une voie énorme que je trouve essentielle pour la compréhension. En tout cas, pour moi, cela a été une voie essentielle de compréhension. Et cela allait jusqu'à faire de la radiocommande dès l'âge de 10-12 ans, 12 ans, je faisais des engins radiocommandés et ça, c'est quelque chose de fascinant parce qu'on allie la transmission sans fil, les terres, les ondes, avec du mouvement c'est-à-dire qu'en appuyant sur un bouton à distance, on arrive à faire bouger un morceau d'avion ou un morceau de voiture, là c'était les avions. ..."