831 prisonniers politiques tibétains détenus par la Chine

269 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Si la liberté d'expression semble toujours poser un problème dans l'Empire du milieu, la diversité ethnique et la liberté de croyance continuent d'être sévèrement réprimés. Selon le rapport 2010 du centre tibétain pour les droits de l'homme et la démocratie, le régime chinois continue à bafouer les droits de l'homme au Tibet. Le CTDHD, un organisme non gouvernemental affirme que plus de 800 prisonniers politiques sont toujours détenus au Tibet.

Le Centre tibétain pour les droits de l'homme et la démocratie a publié son dernier rapport annuel au début du mois de janvier. Le CTDHD, un groupe basé à Dharamsala dans l'état du Himachal Pradesh, une région au nord de l'Inde, accuse le régime communiste chinois de violer à longueur d'année les droits des Tibétains.
Ce rapport indique que le régime chinois a ciblé d'éminents écrivains tibétains, des blogueurs, des intellectuels et des personnalités culturelles. Le porte-parole du Centre des droits, Tenzin Norgay, souligne que beaucoup d'entre eux sont inculpés à tort de criminels.

0 commentaire