Un rallye Monte-Carlo princier à Saint-Bonnet-le-Froid

4 777 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Les Skoda Fabia du Finlandais Juho Hanninen et du Belge Freddy Loix, 2e à 44 secondes du champion IRC en titre, menaient le 79e Rallye Monte-Carlo, 1re manche du Challenge intercontinental des rallyes (IRC), mercredi soir après quatre épreuves spéciales.
Les Peugeot 207 de Petter Solberg, 3e, et Stéphane Sarrazin, 4e à 2/10 de Solberg, suivaient à 55 secondes d'Hanninen, au terme d'une 1re étape, en Ardèche et en Haute-Loire, marquée par la domination des petites voitures tchèques qui ont signé les trois quarts des temps scratch.
Le vent glacial local, la burle, ayant totalement asséché les trajectoires sur le plateau de Lachamp-Raphaël, Sarrazin, avec des pneus tendres, a perdu 35 secondes sur Hanninen, puis il s'est arrêté à Saint-Agrève pour ravitailler et changer de pneus avant de monter pour deux boucles successives autour de Saint-Bonnet-le-Froid, en début d'après-midi.
La bonne surprise du jour est venue du revenant François Delecour, 48 ans, vainqueur du "Monte-Carl" en 1994. Affûté comme un jeune homme, Delecour freine toujours aussi tard et il était 8e en fin de journée, juste derrière le jeune Bryan Bouffier.
A Antraigues, à la fin de l'ES1, SAS le Prince Albert II de Monaco était là comme prévu pour distribuer des tartes aux pommes aux concurrents, notamment à Daniel Elena, le copilote monégasque de Sébastien Loeb. Puis il a filé à Saint-Bonnet pour ouvrir l'ES4 dans une voiture pilotée par Jean Ragnotti, vainqueur en 1981. Partout dans les villages, des ballons blanc et rouge avaient été accrochés pour fêter le Centenaire du rallye.
La journée s'est moins bien terminée pour Michel Boetti, un concurrent amateur évacué en hélicoptère après une grosse sortie de route dans la spéciale de Saint-Bonnet.
Reportage: Damien Lepetitgaland

1 commentaire

tuhjwwya.oneyourall dot com
Par Irena Zeitz en février