Angolagate: Pasqua cherche à éviter la prison

Try Our New Player
Agence France-Presse
3.3K
64 views
  • About
  • Export
  • Add to
Le procès de l'Angolagate s'est ouvert mercredi devant la cour d'appel de Paris, qui va examiner jusqu'au 2 mars cette affaire de trafic présumé d'armes vers l'Angola, avec Pierre Falcone et Charles Pasqua en vedettes. L'ancien ministre de l'Intérieur, 83 ans, la mine sombre, était assis, comme Falcone, au premier rang de la grande salle d'audience de la 1ère chambre civile, qui accueille pour l'occasion la chambre 5-13, spécialisée en délinquance financière. Durée:01:43

0 comments