Tchétchénie : quand les soins viennent à manquer

239 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Dans cette région rurale, le personnel de santé est en sous-effectifs… Les services de pédiatrie et de gynécologie ouverts par MSF en août dernier sont très sollicités.
Le taux de natalité est élevé en Tchétchénie… Les femmes ont en moyenne 5 à 6 enfants…
A Grozny, la capitale tchétchène, les dispensaires MSF sont eux aussi très fréquentés… Les pédiatres voient une cinquantaine d’enfants par jour…
Médecins sans frontières avait ouvert ses premiers dispensaires à Grozny en 2005… Depuis la fin de la guerre, un calme relatif est revenu dans le pays… mais la pauvreté empêche toujours une grande partie de la population d’accéder aux soins.

0 commentaire