Sud Soudan : crises politiques et sanitaires

163 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Nous sommes dans la cour de l’hôpital de Malakal, au Sud Soudan.
Ici, la question de l’indépendance vis-à-vis du nord est sur toutes les lèvres…
Ces femmes, elles, sont venues pour une tout autre urgence.
Sagena Walle est ici avec son fils, car il souffre de Kala Azar… le nom que les soudanais donnent à la leishmaniose.
La leishmaniose viscérale est endémique au Sud Soudan. Mais cette année, la région connaît la pire épidémie depuis huit ans.
La maladie se transmet par la piqûre d’une mouche des sables porteuse du parasite
Pourtant, il existe un traitement, efficace dans 95% des cas… L’Ambisone est délivré aux patients par intraveineuse…
Mais dans cette région ravagée par l’insécurité et les déplacements de population…3/4 des habitants n’ont pas accès aux soins de santé de base.
Fin novembre 2010, Médecins sans frontières avait pris en charge 2 355 patients atteints de Kala Azar au Sud Soudan. C’est huit fois plus que l’année précédente, à la même période…
Cette crise sanitaire touche une région régulièrement frappée par d’autres épidémies, et victimes d’une malnutrition chronique.

0 commentaire