Advertising Console

    Quand l'Ineris soumet les fenêtres à rude épreuve

    Reposter
    actu-environnement

    par actu-environnement

    47
    178 vues
    Exposés à des risques d'explosion, les bâtiments situés à proximité de sites industriels doivent être équipés d'éléments constructifs résistants afin de ne pas mettre en danger la vie des occupants. L'institut national de l'environnement industriel et des risques (INERIS) réalise pour le compte du ministère de l'écologie des tests sur différents éléments et notamment sur les fenêtres couramment rencontrées dans l'habitat français.

    Sur un site équipé de l'instrumentation et des protections nécessaires, ces fenêtres sont soumises à des ondes de surpression provoquées par l'explosion de plusieurs kilos de TNT. En fonction du type de fenêtre les résultats sont plus ou moins probants.

    L'objectif de ces tests est de réaliser un guide de référence pour les bâtiments concernés notamment dans le cadre de la loi Bachelot de 2003. Ce texte prévoit la réalisation de travaux de renforcement du bâti (changement de fenêtre, travaux d'étanchéité, isolation thermique des toitures..) sur les habitations des riverains des zones Seveso dans le cadre des plans de prévention des risques technologiques (PPRT).