Otages: les victimes en uniforme nigérien combattaient contre la France

Agence France-Presse
3K
64 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le ministère de la Défense a affirmé jeudi 13 janvier que les personnes revêtues de l'uniforme de la gendarmerie nigérienne blessées ou tuées samedi lors de l'assaut au Mali pour tenter de libérer les deux otages français "ont combattu" contre les forces françaises. Une version démentie par le Niger. Durée : 01min05

0 commentaire