Advertising Console

    Michel Magne-Fantomas-Musique originale Ed SidoMusic

    Reposter
    Aldebaran333

    par Aldebaran333

    127
    2 116 vues
    De nouvelles transcriptions : celles de la musique de la trilogie des Fantomas d’André Hunebelle réalisée au milieu des années 60 : une suite de comédies à l’esthétique très BD, parodie des films de James Bond et ou ressort tout le talent comique de Louis de Funès
    La Bo a été composée par Michel Magne, personnage haut en couleur qui était très prisé dans les années 60 et qui a crée un studio à la campagne au château d’Herouville dont il avait fait l’acquisition et ou ont séjourné une pléiade d’artistes Dans l’incendie du château le compositeur a perdu toutes ses bandes, ses manuscrits Ce qui fait que lorsqu’on a voulu ressortir la BO en disque, il n’y avait plus aucun matériel de disponible !
    C’est Raymond Allessandrini (qui connaissait bien Michel Magne et était un excellent pianiste formé au conservatoire, pianiste de studio dans de nombreuses musiques de film de Georges Delerue à Lallo Shiffrin) qui s’est occupé de la reconstitution, travail phénonémal car il fallait reconstituer les musiques à l’identique en retrouvant surtout tous les timbres instrumentaux, ce qui n’était pas une mince affaire quand on pense que Magne très audacieux avait utilisé un saxophone contrebasse qui n’existe plus !!

    Pour ma part, j’ai relevé modestement au piano quelques extraits de la BO que je vous propose ici
    D’abord la musique du premier fantomas avec le thème de Fantomas joué à l’orgue :deux versions différentes de ce thème inquiétant que l’on entend dans le film lors des rencontres entre le journaliste Fandor et fantomas dans son repaire secret
    Et puis au milieu et dans un style complétement différent une musique que j’ai relevé aussi et qui n’apparait pas dans la réédition de la BO : le thème humoristique qui symbolise le commissaire Juve (De Funès) que l’on peut entendre par exemple dans la scéne de poursuite entre Juve et Fantomas sur les toits de Paris J’ai utilisé une sonorité de vibraphone qui colle bien je trouve à l’atmpsphère de cette musique