Interview de : Maître Patricia Hamza-Attéa

2 566 vues

7 commentaires

Madame Claudine Cojan, j'ai le grand regrèt de vous annoncer que Maître Hamza Bamba-Atéa a été égorgée à son domicile par les hommes de ouattara seulement 17 jours après le kidnaping du Président Laurent Gbagbo. Soit précisement le mercredi 28 avril 2011.
Par Lago Ambroise En janvier
Plus de 300 MILLIONS D EUROS POUR DES ELECTIONS....HONTE .
Par Claudine Cojan L'année dernière
Jamais nous n'oublierons la folie furieuse de nicolas et d alain juppé qui osa avouer un dimanche de juillet 2011 " il fallait tuer , éradiquer , il fallait le faire pour sauver nos intérêts " et les cadres ONUCI étaient de Bordeaux , ils doivent répondre tous devant la CPI !Jais je n'oublierai ces mois lugubres de traque , barbarie française dont les barbares islamistes comme depuis,partout , sont les jouets !
Par Claudine Cojan L'année dernière
Oui, c'était une parodis d'élections pour nicolas comme pour Dominique t l ONU ! Dès fin aout , l ONUCI avait commandé la chaux vive pour les morts en masse ! Dominique avait osé dire aussi que "même 'il faut cent mille morts ,on aura le pouvoir ! "
Par Claudine Cojan L'année dernière
Je me souviens du matin du 1 er janvier 2011, la TV nous montre des civils tombés au sol ,je découvre que rien ne va,je ne savais rien, le travail de communication , via facebook , entre autre , la froideur incroyable des RDR de Ouattara la nuit du premier bombardement qui me laissait brisée , tout a largement contribué à éclaircir la situation . Néanmoins, quel dommage que la COM n'ait pas été la première arme de GBAGBO bien avant les élections ! REBELLE ? QUEL MOT SYMPA QUAND IL S AGIT DE BARBARES NAZIS ! heureuse de voir que les choses sont devenues claires et simples , que la lutte est celle de la République contre le Colon par barbares islamistes interposés !
Par Claudine Cojan L'année dernière
Voir plus de commentaires