Advertising Console

    AGDE - 2008 - PORT FLUVIAL : L'avenir se prépare aujourd'hui … Ne gâchons pas nos chances ! par Didier DENESTEBE

    HERAULT TRIBUNE

    par HERAULT TRIBUNE

    426
    2 534 vues
    Projet de Port Fluvial
    Il n'était pas dans mon objectif de dévoiler avant l'heure certaines propositions de projets que je soumettrai au nom du Parti Agathois à l'occasion de la prochaine campagne municipale.

    Toutefois, la mise en vente aux enchères publiques d'un terrain de 24 000 M2 magnifiquement situé, vient m'obliger à préciser ma position en alertant en urgence notre municipalité sur cette opportunité foncière qu'elle est dans l'obligation de saisir.
    Voir l'avis de mise en vente

    Il s'agit d'un terrain anciennement composé de bâtiments industriels, ceinturé par la gare ferroviaire en sa partie arrière, par la route de Bessan entre l'écluse ronde et le passage à niveau, et par le canal du midi dans son côté Nord.

    Ce terrain à vocation industrielle aurait pu être réhabilité dans cette fonction à usage des petites entreprises artisanales de la ville, s'il n'était situé en zone inondable classée rouge, ce qui interdit tout réaménagement des surfaces et des volumes.



    C'est la raison de la désertification progressive de cette zone jusqu'à cette vente aux enchères qui a eu lieu le 5 mars 2007 au palais de justice de Montpellier sur la mise à prix de 100 000 € et cédé pour 201 000 €.
    Compte tenu des contraintes géographiques de ce site, il ne peut être envisagé qu'un espace vert de loisirs ou un projet tel que celui que je vous propose aujourd'hui, et qui demande bien entendu à être complété et retravaillé après une concertation générale.

    Notre projet serait de créer à cet endroit un Port Fluvial Touristique par le creusement d'un bassin d' une surface de 17 000 M2 de faible tirant d'eau, ouvert directement sur la ville par une liaison sous forme de piste cyclable et piétonnière le long du canalet.

    Ce port fluvial sera mitoyen de l'écluse ronde, ouvert sur l'Hérault et desservie par le canal du Midi.
    Cette situation est exceptionnelle au niveau de la valorisation touristique de ce projet si l'on considère les possibilités d'accès par voies maritime, fluviale, routière, cycliste, piétonnière et ferroviaire en un même lieu.

    Un des bâtiments existants, situé au point le plus haut de la zone ne sera pas détruit et fera l'objet d'un aménagement lié à l'activité économique fluviale.
    Dans ce même projet nous nous rapprocherons des voies navigables de France ( VNF ) afin de réhabiliter le bâtiment du XVII em siècle leur appartenant et qui jouxte les terrains mis à la vente.
    Afin de respecter scrupuleusement les règles d'urbanisme aucun bâtiment nouveau ne sera construit, au contraire, la friche industrielle existante sera détruite afin de restaurer notre environnement.



    L'implantation de ce type d'activité touristique en plein essor, liée à un cheminement piétonnier et cycliste et à l'indispensable réappropriation des quais de l'Hérault sera indéniablement un moteur supplémentaire et un atout majeur et novateur pour redynamiser notre centre ville historique.
    C'est un élément de revitalisation du coeur de ville indéniable

    Une fois le terrain acquis par la ville, pour un montant très modeste, l'aménagement pourra bénéficier de subventions notamment Régionale et départementale et, éventuellement, entrer dans le cadre d'un projet communautaire.
    Le port fluvial, pouvant accueillir aux alentours de 140 pénichettes fera l'objet d'une concession à long terme, avec pour variable d'ajustement pour les finances communales, une redevance calculée elle aussi sur un très long terme.
    L'intérêt de ce projet n'échappera à personne.
    Pour cela il convient que la Ville saisisse l' opportunité qui se présente et préempte ce terrain à la suite de cette vente aux enchères comme elle en a la possibilité juridique dans un délai d'un mois.



    A cette fin, par lettre recommandée adressée ce jour à Monsieur le Maire d'Agde, je demande à ce que la commune fasse jouer son droit de préemption auprès du tribunal de Montpellier avant le 5 avril 2007 et pour se faire, je demande a ce que cette proposition soit inscrite à l'ordre du jour d'un prochain conseil municipal qui devrait se réunir avant cette date butoir.

    Téléchargez et imprimer le projet et les photos et diffusez le à vos proches et amis :

    Vous pouvez également consultez d'autres projets du Parti Agathois sur son site.

    Didier Denestebe

    Mail: denestebe@wanadoo.fr
    Tel : 06 09 52 62 72