Schubert - Impromptu Op 90 n°3

Découvrir le nouveau player
Spianissimo
196
6 401 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
"Schubert nous offre l'une de ses suprêmes inspirations dans le sublime 3ème impromptu. Une ample mélodie hymnique de caractère sacré déroule sa longue courbe paisible sur un accompagnement en triolets évoquant de célestes harpes. Tout en demeurant presque constamment dans le pianissimo, l'ardente prière, toute baignée du sentiment cosmique de la nature, s'élève peu à peu vers mi bémol. Il est vain d'analyser dans le détail cette effusion d'une irréelle beauté, dont A.Einstein a souligné les affinités qui l'unissent à un lied de 1819 sur un poème de Schlegel, Die Gebüsche (les broussailles, D646). Or, Schumann devait en choisir les quatre derniers vers pour les faire figurer en épigraphe de sa Fantaisie op 17 :

Parmi tous les sons confus
Qui bercent ici-bas notre rêve,
Il passe un son léger
Pour l'oreille attentive

Celui-là même que Schubert a su capter dans son miraculeux Impromptu en sol bémol majeur."

François René Tranchefort dans Le Guide de la Musique pour Piano.

20 commentaires

Mon schubert préféré ! tout simplement magnifiquement bien joué !
Par Vin's Nade il y a 4 ans
Joli morceau... trés agréable
Par pfida il y a 4 ans
C' est là un merveilleux et délectable Shubert que j' ai savouré sans m' en priver un seul instant tant j' ai été conquis.
Je ne puis que vous adresser mes plus vives félicitations et mes encouragements également.
Bien amicalement et chaleureusement.
Christian.
Tout simplement merveilleux, sublime oui céleste même au delà.Bravo MAESTRO pour cette interprétation
Par Claudio Vangelo il y a 4 ans
Merci à tous pour vos coms sur ce morceau, ça me fait d'autant plus plaisir que ce chef d'oeuvre était le morceau préféré de quelqu'un qui m'est cher, et qui est partie un peu trop tôt, à chaque fois que je joue ce Schubert, c'est d'abord pour elle, si tu m'entends Tatie...
Par Spianissimo il y a 4 ans
Voir plus de commentaires