Advertising Console

    le pres saint gervais

    Repost
    ht93700

    par ht93700

    20
    214 vues
    Nous interpellons l’ensemble du personnel afin de soutenir notre collègue Daouda SISSOKO, adjoint technique au Service Environnement.

    Ce collègue travaille depuis cinq années dans la collectivité du PRE SAINT-GERVAIS, de contrat en contrat, et sa hiérarchie vient de lui annoncer que son dernier contrat ne sera pas renouvelé. Après cinq ans de précarité, la seule réponse de la collectivité est de le mettre au chômage.

    Nous ne pouvons accepter le diktat de certains responsables de Service qui ont malheureusement le pouvoir de faire évoluer une carrière ou de la briser. C’est une honte ! Comment peut-on dire que ce salarié ne fait plus l’affaire alors qu’on lui a renouvelé ses contrats pendant cinq ans ?!

    Nous prévenons le Maire et l’encadrement qu’ils doivent dès maintenant, changer de politique envers le personnel ; qu’ils doivent le respecter, l’écouter, et avoir un vrai plan de résorption de la précarité.

    La Médecine du Travail constate un stress grandissant dans nos Services, mais cette alerte n’a pas été prise en compte par l’employeur.
    Notre collectivité, par sa gestion, risque de devenir un France Telecom bis.
    Le jeudi 25 novembre au matin, au Centre Technique Municipal, notre collègue Daouda a tenté de se suicider. Emmené par le SAMU, il est actuellement à l’hôpital. Cet acte est lié à l’annonce scandaleuse de sa fin de contrat après cinq ans d’ancienneté : annonce faite à sa reprise du travail après un arrêt maladie pour dépression !

    La CGT vous appelle à signer massivement la pétition pour notre collègue afin de dire ensemble : STOP à la précarité, à l’autoritarisme de certains responsables ; et exiger le renouvellement du contrat de notre collègue.