Gaza : de nouveaux besoins en chirurgie

346 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Dans le hall de la clinique de soins post-opératoires de MSF, Zainab attend son rendez-vous. Le 24 juillet dernier, une bougie allumée suite à une coupure d’électricité a mis le feu au matelas sur lequel elle dormait. A sept ans, les deux jambes brûlées, Zainab ne peut plus marcher. Suite à son accident elle a passé deux jours en soins intensifs. Admise dans le service des grands brûlés de l’hôpital Al Shifa, dans la ville de Gaza, elle a ensuite été référée auprès des médecins MSF. Dans cette clinique 20 % des patients brûlés sont des victimes d’accidents domestiques. Comme Zainab, la plupart d’entre eux ont besoin d’une opération de chirurgie réparatrice. Greffes de peau, débridement de brûlures. Il faut traiter les complications fonctionnelles et esthétiques des blessures. C’est ici dans l’hôpital Nasser à Khan Younis, 2ème ville après Gaza City, que la petite fille a subi une greffe de peau. MSF intervient en collaboration avec les autorités locales de santé. Objectif : diminuer la liste d’attente des patients.

0 commentaire