Harper et les pétrolières : une complicité sans fin

Découvrir le nouveau player
Bloc Québécois
3
19 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Ottawa, 29 novembre 2010 - Le chef du Bloc Québécois, Gilles Duceppe, et le porte-parole du Bloc Québécois en matière d'environnement, Bernard Bigras, ont questionné Stephen Harper aujourd'hui sur ses décisions faisant la preuve de sa motivation politique à protéger les intérêts des pétrolières. Pour Gilles Duceppe, le gouvernement conservateur n'est soudainement plus intéressé à suivre l'exemple américain et refuse d'adhérer à la nouvelle réglementation américaine visant à réduire les émissions provenant des gros pollueurs industriels parce qu'il ne veut pas risquer de nuire à l'industrie des sables bitumineux. Quant à lui, Bernard Bigras a dénoncé le lobby intense exercé par le gouvernement pour que certaines dispositions de la loi américaine sur la sécurité et l'indépendance énergétique adoptée en 2007 ne s'appliquent pas aux sables bitumineux. Il a déploré que John Baird ne se rende à Cancún non pas comme le ministre de l'Environnement, mais comme le lobbyiste des pétrolières.

0 commentaire